BOUNDARY GAMES

PREMIERE 22,23,24,25,26 mai 2018
au Théâtre Les Tanneurs dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts (BE)

La composition d’un groupe implique-t-elle toujours l’exclusion ? L’union par ailleurs entraîne-t-elle l’harmonie ?

Boundary Games se présente au public comme une expérience spatiale et sonore de composition et décomposition des ensembles : sur scène, plusieurs situations varient en fonction de divers critères qui déterminent des organisations et dynamiques de groupes. Le spectacle tente de révéler le caractère relatif des frontières érigées dans nos rapports à l’autre.

Les performeurs et leur environnement fabriquent et déconstruisent tour à tour des groupes et mettent en scène leur relation. À travers une écriture du plateau sensible et imagée, Léa Drouet questionne et tente de comprendre : la construction d’un « nous » implique-t- elle toujours l’exclusion d’un « eux » ? Comment peut on penser un « nous » qui intègrerait la division ? Comment les singularités peuvent-elles interagir et agir ensemble ?

Boundary Games est ainsi à la fois une fabrique et une entreprise de démolition, une expérience de la distinction et des relations possibles entre les groupes et un paysage plastique et sonore composé à partir des processus d’inclusion, d’exclusion, de liaison et de séparation des ensembles.

_________________________________________________________________

Un projet de Léa Drouet
Avec
Frédéric Bernier, Madeleine Fournier, Catherine Hershey, Simon Loiseau, Marion Menan et Bastien Mignot. Gaetan Rusquet, Yann Leguay
Lumières, scénographie Gaetan Rusquet
Travail sonore Yann Leguay
Dramaturgie Camille Louis
Assistante à la mise en scène Laurie Bellanca
Chargée de production et diffusion France Morin / AMA

Production Vaisseau
Coproduction Kunstenfestivaldesarts, Théatre Les Tanneurs, Nanterre-Amandiers, Charleroi danse
Accueil en résidence Montevidéo-Marseille, Kunstencentrum Buda, La Bellone House of performing Art
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service du Théâtre

photo © Bastien Mignot